Site rencontre mst

Les applications de rencontres accélèrent-elles la propagation des MST ?

site rencontre mst

C'est souvent compliqué, surtout pour nouer une relation amoureuse sur la durée. Un couple de Français installé à Londres a décidé donc de lancer PositivDate pour les gens qui ont des chlamydia, des papillomavirus, la syphilis, de l'herpès génital, le HIV A première vue, PositivDate ressemble à tous ces rencontre judaique fm qui se lancent, photos de couples trouvés dans des banques d'images et, une fois la première étape de l'inscription passée, quelques profils peu actifs.

  • Ajouter aux favoris Après avoir appris qu'il a lui-même contracté l'herpès, le Montréalais Guy Leduc a lancé ITS Rencontres, un site internet dédié aux gens ayant une infection ou une maladie transmissible sexuellement et inguérissable.
  • Site de rencontres pour personnes avec ITS | TVA Nouvelles
  • Он непрерывно разговаривал, переходил с темы на тему, но из его почти неразборчивых речей Элли смогла понять лишь немногое.
  • Я не уверена.
  • Но вчера удирала от них куда быстрее .
  • PositivDate, un site de rencontres pour des personnes atteintes de MST – Libération
  • Легкое успокоительное средство поможет лишь в том случае, если ты сама будешь сдерживать чувства.

Le site ne se veut pas être seulement un site de rencontres, mais un espace de dialogues et d'informations. C'est un «lieu de soutien à la communauté atteinte d'infections sexuellement transmissibles», est-il expliqué sur la page d'accueil. De plus, elle est réservée aux personnes atteintes d'une infection puisqu'il faut préciser sa maladie.

PositivDate, dans sa présentation, insiste sur les précautions de confidentialités que doivent prendre les nouveaux adhérents. En France, il existe déjà des espaces de dialogue en ligne pour les séropositifs, comme par exemple Seronetqui permet des chats et site rencontre mst forums de discussion.

site rencontre mst

Mais le site est plus orienté vers l'information et les conseils que la recherche de relations amoureuses. Sophie Fernandez est membre de l'association Aides et coordinatrice du réseau Seronet. Elle est sceptique face à l'initiative de PostiviDate: «C'est étonnant que cela soit payant, de vouloir faire de l'argent autour de personnes atteintes de pathologies.

site rencontre mst

Elle regrette, de manière générale, un manque d'information: «C'est un choix individuel. Les personnes séropositives peuvent décider de n'avoir de rapports qu'entre elles, mais, aujourd'hui, quelqu'un sous traitement avec une charge virale indétectable n'est plus contaminant.

site rencontre mst

Plus sur le sujet